Sybille Friedel

Communiqué de PresseReportage: Futur Télé Liban

Article du journal, Al Akhbar. Juillet 2009

Nabil El Azan met en scène les « Traces » de Sybille Friedel : une caravane immobile nous observe à Beiteddine

Sana Khoury ( Al Akhbar),

Le voyage de Sybille Friedel à Beyrouth en 2006  a été la source d’inspiration de ses dessins à l’encre de Chine sur papier de riz et de ses sculptures. Cet ensemble a donné naissance à une installation théâtrale et poétique signée Nabil El Azan.


En  vous déplaçant parmi les toiles et les sculptures de Sybille Friedel, vous avez l’impression fugace de participer à un pèlerinage. Dans cette salle voûtée du Palais de Beiteddine, vos pas guidés par l’espace clos deviennent une procession, au sens de libération et de purification de l’âme. Un voyage circulaire, semblable au cycle de la vie, entre la naissance et la mort, où vous emmène l’’artiste française.  
L’installation intitulée « Liban /Traces » comprend un ensemble de dessins à l’encre de Chine sur papier de riz et de sculptures en bronze horizontales, appelées « les marcehrus ».   Mise en scène par l’homme de théâtre libanais, Nabil El Azan, cette installation fait l’ouverture du Festival de Beiteddine, après avoir été présentée à l’église Saint-Germain, à Sully-sur-Loire.
Sybille Friedel : 06 80 96 97 63
infos@sybille-friedel.net